Informations diverses

De ce château, il ne reste que de rares bases de murs. Il se trouvait sur le Truc de Randon. C'était le premier château des Randon, abandonné par la suite au profit château neuf (dont seule subsiste aujourd'hui la tour dite des Anglais).
SOS  Je ne suis pas certain la localisation précise de ce château aujourd'hui disparu.
Si quelqu'un possède des informations pouvant m'aider, je les accepterai avec plaisir. Cliquez sur l'enveloppe dans le cadre du bas pour m'envoyer vos informations et/ou photos.

Différentes écritures :
Au fil du temps, le nom a pu changer ou s'écrivait différemment selon la langue utilisée (latin, roman, occitan,..). Voici d'autres écritures ou appellations trouvées :
Castel de Rando, Castro de Randone

Sources d'information :
- Les Archives départementales de la Lozère possèdent des photos des ruines du château.
 
- La France Pittoresque ou Description pittoresque, topographique et statistique des départements et colonies de la France (par Abel Hugo / Tome second / Editions Delloge, Paris, 1835 / La Lozère occupe les pages 193 à 200)
On y parle des ruines du château à la page 197.
 
- L'Administration Royale dans la sénéchaussée de Beaucaire au temps de Saint-Louis (par Robert Michel / éd. librairie Alphonse Picard et Fils, Paris / 1910 / p. 344)
Robert Michel y cite le château comme existant au XIIIe siècle.
 
- Mémoires historiques sur le Pays de Gévaudan et sur la ville de Mende, qui en est la capitale (pour servir au dictionnaire universel de la France / par le Révérend Père L'Ouvreleul, Prêtre de la doctrine chrétienne, directeur et professeur de théologie morale du séminaire de Mende / Nouvelle édition, chez J. J. M. Ignon, imprimeur-libraire / Mende, 1825 / p. 28)
Le Père L'Ouvreleul cite le château comme détruit ou dont il ne reste qu'une partie en 1724.
Le Père L'Ouvreleul cite également le château en page 46 de son ouvrage.
 
- Almois de Chateauneuf et Iseut de Chapieu (par Clovis Brunel / article dans Annales du Midi : revue archéologique, historique et philologique de la France méridionale / Tome 28 / N°111-112 / 1916 / pp 462-471 / p. 465 et p. 470)